Porsche Boxster Spyder (987)

Le Boxster Spyder 987

Depuis les années 50 et le mythique Spyder 550 à moins de 600 kg, Porsche s'est toujours servi du banc de la compétition pour offrir à ses pilotes comme à ses clients le meilleur rapport poids/puissance. Avec le Spyder Boxster en vente depuis février 2010, Porsche redémontre aujourd'hui les vertus de la légèreté. Même s'il s'agit plus de faire vibrer les amateurs de sensations sportives que de répondre aux préoccupations environnementales, la démarche est à la fois pertinente et très ludique.

Un art de vivre

Le poids du Porsche Boxster Spyder descend à 1275 kg par l'utilisation d'aluminium pour les portières et le capot arrière, l'allègement des jantes, l'absence de tout équipement superflu en base et surtout, en lieu et place de la capote électrique, par un léger et astucieux couvre-chef manuel en deux parties. Pour éviter qu'il s'envole et se déchire, il est préférable d'oublier les 267 km/h possibles pour privilégier le 0 à 100 km/h en 5,1 secondes. Des performances liées au potentiel du Boxer 3.4l dont la puissance a été augmentée à 320 chevaux (10 de plus que le Boxster S). Châssis abaissé de 20 mm, suspension sport revisitée, présence d'un différentiel arrière autobloquant : le Spyder Boxster se veut plus vif, plus tranchant et plus maniable. Un comportement à la mesure d'une silhouette rendue méchante par le double bossage du capot arrière monobloc. Un modèle incomparable.

Boxster Spyder 987 l'art de l'habiller ...

Copyright ((c)) 2017. Tous droits réservés.